Urbanisation comme une tendance négative dans le développement de la société

Urbanisation comme une tendance négative dans le développement de la société

15 Octobre 2019 21151

Selon le rapport de l'ONU «Perspectives de l'urbanisation mondiale», 55% de la population mondiale vit aujourd'hui dans les villes, et ce chiffre passera à 68% d'ici 2050. L'analyse de la croissance des tendances démographiques permet de conclure que le nombre de citadins augmentera de 2,5 milliards de plus d'ici 2050. 

Historiquement, le processus d'urbanisation repose sur des facteurs économiques et sociaux. Les gens cherchent à partir de village en ville à la recherche d'une meilleure éducation et des services sociaux, ainsi que d'un meilleur emploi.

Dans le même temps, l'urbanisation, en tant que phénomène, s'accompagne d'un certain nombre de problèmes, tels que l'augmentation de la criminalité, la pollution ou les embouteillages. À cet égard, les autorités municipales se tournent de plus en plus vers les systèmes de «ville intelligente» ou cherchent d'autres solutions dans la situation actuelle. Avant de proposer notre propre option, examinons les avantages et les inconvénients de l'urbanisation.

 

Les avantages de l'urbanisation

 

L'urbanisation repose sur des économies de ressources et de moyens venant de l'échelle et d'une productivité accrue. La concentration de la population dans la ville permet de réduire les coûts d'ingénierie, d'infrastructure et de communication, ainsi que d'organisation des activités avec la participation d'un grand nombre de spécialistes.

Selon les experts de la société de conseil internationale McKinsey, l'urbanisation sera l'un des plus grands moteurs de la croissance économique mondiale au cours du siècle en cours. Cette position est également exprimée dans le rapport de l'ONU, qui souligne l'importance de l'augmentation du nombre de villes pour réduire la pauvreté.

 

Les inconvénients de l'urbanisation

 

L'écart entre les villes économiquement développées et dégradantes augmente de plus en plus. Le taux élevé de croissance démographique dans les mégapoles provoque des tensions sociales. Le nombre de migrants est en constante évolution et ne peut plus être calculé de manière fiable. Il n'est pas encore possible de fournir des logements et des emplois à eux tous.

Les problèmes de surpopulation et d'assurance des villes avec une infrastructure nécessaire sont trop lentes à résoudre. À cet égard, le nombre de facteurs négatifs qui affectent la création de conditions de bien-être sanitaire et épidémiologique de la population et la préservation de sa santé augmente.

 

 

Au cours des 10 dernières années, la densité de la construction a considérablement augmenté dans les mégapoles, la superficie des zones récréatives a diminué, les zones de dégagement des sites - sources de pollution atmosphérique - ont diminué. Tout cela, avec le nombre de voitures croissant en progression géométrique, a conduit à la création d'un nouvel habitat artificiel où les normes officielles de bien-être et de sécurité de la population ne fonctionnent pas. En outre, l'augmentation des migrations intra-urbaines et la mauvaise écologie ont accru le risque de propagation des épidémies et sont devenues l'une des causes des maladies psychosomatiques.

Outre les problèmes de logement, l'urbanisation a entraîné une pollution de l'air par la poussière, les oxydes d'azote, le formaldéhyde, le benzopyrène. Et pour les citadins, elle a causé un niveau accru de bruit, de vibrations, d'infrasons et de champs électromagnétiques à haute fréquence de nombreuses sources, y compris - les communications mobiles, WI-FI, ainsi que le transport électrique: métro, tramway, chemins de fer électrifiés et véhicules électriques. Les mesures de protection de la santé existantes ont cessé d'assurer la sécurité nécessaire des populations urbaines, et les conséquences des effets négatifs sont devenues irréversibles. Par exemple, c'est à l'effet sonore que l'on associe des cas de plus en plus fréquents de maladies cardiovasculaires et de névroses, ce qui, au niveau des effets nocifs à la santé des habitants de la ville, atteint le niveau d'impact négatif des gaz d'échappement du transport routier, et même les fenêtres à double vitrage dans les maisons ne peuvent pas sauver du bruit dans les rues de la ville. Entre autres choses, l'augmentation du nombre d'habitants urbains a entraîné une augmentation des déchets ménagers et, par conséquent, une pollution plus rapide de l'environnement.

On pense que l'urbanisation devrait, en quelque sorte, contribuer à la fourniture d'emplois, de biens et de services de qualité, mais la pratique montre qu'il n'y a aucune garantie pour les migrants d'avoir ces avantages après le déménagement. Et la demande croissante de logements ne fait qu'entraîner une hausse des prix de l'immobilier. Beaucoup de gens n'ont pas d'argent pour en acheter. C'est pourquoi des bidonvilles se forment dans les mégapoles.

 

 

On se pose la question "Que faire?", car il est évident que la croissance de la population urbaine ne peut pas s'arrêter.

 

Sortie de la situation actuelle

 

En théorie, il est possible de calculer le taux approximatif de la population urbaine, qui serait fourni avec le volume et la qualité appropriés de l'infrastructure, et dans lequel le risque pour la santé humaine venant de l'impact de l'environnement urbain resterait acceptable.

Ou on peut commencer à concevoir et à construire des villes linéaires SkyCity. Ce sont des colonies de type cluster, harmonieusement inscrites dans l'environnement naturel environnant, où la surface de la terre est destinée aux piétons et aux plantes vertes, et les transports, l'énergie et les communications d'information sont placés au-dessus du sol.

 

 

Lors de la construction de villes linéaires, il n'est pas nécessaire de couper les forêts, de conduire des routes et des chemins de fer et de perturber de toute autre façon la biogéocénose dans la zone de construction. Les ascenseurs horizontaux de SkyWay relieront les immeubles de grande hauteur, les logements, ainsi que les clusters résidentiels, commerciaux, de divertissement, de production et multifonctionnels. Les autoroutes de transport à grande vitesse SkyWay transporteront n'importe où dans le monde. Les villes linéaires de SkyCity peuvent être construites dans les montagnes, dans les zones désertiques et inondées, y compris avec un relief complexe, ainsi que sur le plateau marin.

Le principe de base de la construction de chaque cluster d'infrastructure est le quartier piétonnier, dans lequel, entre les immeubles de grande hauteur multifonctionnels, reliés par des ascenseurs horizontaux, il y a des immeubles confortables de peu d'étages avec l'aménagement paysager omniprésent des zones urbaines et l'utilisation des sources d'énergie renouvelables. Dans le même temps, des économies substantielles sont réalisées grâce à:

 

  • réduction des coûts de construction des routes goudronnées;
  • réduction des coûts d'entretien des routes goudronnées, en particulier en hiver;
  • réduction significative des émissions nocives dans l'atmosphère urbaine et dans le sol urbain;
  • réduction de trois ordres de grandeur des accidents et des décès, y compris d'enfants, sur les routes urbaines;
  • réduction de deux ordres de grandeur de l'usage de la terre urbaine chère pour l'infrastructure de transport et de communication de "deuxième niveau";
  • réduction de la consommation d'énergie des transports;
  • réduction des coûts de transport municipaux;
  • réduction des coûts d'irrigation des espaces verts grâce à la technologie de reconstitution des sols vivants et fertiles;
  • réduction des coûts d'aménagement paysager des quartiers urbains.

 

 

La construction de la ville linéaire de SkyCity permettra d'atteindre de nombreux autres effets positifs. La durée et la qualité de vie seront considérablement augmentées grâce à un environnement naturel écologique et confortable dans les conditions de la mégapole. L'aménagement paysager omniprésent des quartiers urbains. La réduction les coûts d'irrigation des sites récupérés (jusqu'à 10 fois). La production des produits alimentaires respectueux de l'environnement même dans les conditions de mégapole. La création d'un microclimat confortable dans la ville. L'emplacement des jardins verts sur les toits et les étages des immeubles commerciaux et résidentiels de grande hauteur. Cela permettra également de protéger les logements contre la surchauffe (les plantes sur le toit évaporent l'humidité et refroidissent le sol) et de créer un microclimat confortable dans les espaces habitables. Il sera possible de réduire les coûts de refroidissement des logements (en tenant compte du fait que la couche de sol et la couverture végétale sur le toit sont des isolants thermiques naturels).

 

 

Grâce à l'installation généralisée de panneaux solaires dans les façades des immeubles de grande hauteur (jusqu'à la moitié de la surface de la façade), de nombreuses possibilités d'utilisation de l'énergie renouvelable seront créées dans les territoires des villes linéaires de SkyCity.

L'approche innovante de la création de l'infrastructure de la ville linéaire de SkyCity améliorera également la logistique, car la couverture des bâtiments construits diminuera par rapport aux modèles de villes existantes avec un transport de «premier niveau», c'est-à-dire à la surface de la terre.

La technologie de la blockchain peut avoir un grand impact sur le développement des villes linéaires de SkyCity, car l'introduction d'une solution architecturale innovante dans divers aspects permettra de réduire les coûts administratifs, de réduire les risques d'erreurs et de fraude relatives aux documents. La création et le développement de la ville linéaire de SkyCity implique la construction d'un système unique dans lequel il y aura un transfert continu d'énormes ensembles de données qui ont besoin de protection et de stockage. C'est dans cette veine que la blockchain agira comme une plate-forme pour le système de comptabilité et de règlement pour la ville linéaire de SkyCity, capable de fournir le niveau nécessaire de protection de l'information.

En conséquence, le projet d'innovation et d'image de la ville linéaire conçue sur la technologie SkyCity augmentera l'attrait de la région créée pour les entreprises et stimulera le développement économique et la croissance.

Une telle façon de remédier aux problèmes qui s'aggravent avec le développement du processus d'urbanisation a déjà été appréciée par l'ONU. Anatoly Yunitsky a reçu un soutien sous la forme de 2 subventions en 1998 et 2002 pour développer le concept de villes linéaires. En conséquence, compte tenu des objectifs de développement durables adoptés par la communauté mondiale et officiellement connus sous le nom de "Transformer notre monde: programme de développement durable à l'horizon d'ici 2030", les chefs d'état devraient se concentrer sur la ville linéaire de SkyWay comme l'un des concepts de «ville intelligente». Surtout en gardant à l'esprit que plus récemment, au printemps 2019, SkyWay est devenu un expert et un partenaire des Nations Unies pour le programme des villes intelligentes.

Consent Request Form

This form asks for your consent to allow us to use your personal data for the reasons stated below. You should only sign it if you want to give us your consent.


Who are we?

The name of the organisation asking you for consent to use your information is:

Global Transport Investments
Trident Chambers, P.O. Box 146, Road Town
Tortola
British Virgin Islands

We would like to use the following information about you:

Why would we like to use your information?

Global Transport Investments would like to send this information to company registry, inform you about its news, for refund purposes.


What will we do with your information?

We store your name, address, ID Data, date of birth into company registry. We will share your e-mail & phone number with IT Service (https://digitalcontact.com/), SMS Center (http://smsc.ru). They will add your details to their mailing list and, when it is news update, they will send you an email or sms with details. We store your credit card number for possible refunds.


How to withdraw your consent

You can withdraw the consent you are giving on this form at any time. You can do this by writing to us at the above address, emailing us at the address: [email protected] or by clicking on the unsubscribe link at the bottom of emails you receive.

Privacy Notice – Newsletter Signup

This privacy notice tells you about the information we collect from you when you sign up to receive our regular newsletter via our website. In collecting this information, we are acting as a data controller and, by law, we are required to provide you with information about us, about why and how we use your data, and about the rights you have over your data.


Who are we?

We are Global Transport Investments. Our address is Trident Chambers, P.O. Box 146, Road Town, Tortola, British Virgin Islands. You can contact us by post at the above address, by email at [email protected]

We are not required to have a data protection officer, so any enquiries about our use of your personal data should be addressed to the contact details above.

What personal data do we collect?

When you subscribe to our newsletter, we ask you for your name and your email address.

Why do we collect this information?

We will use your information to send you our newsletter, which contains information about our products.

We ask for your consent to do this, and we will only send you our newsletter for as long as you continue to consent.


What will we do with your information?

Your information is stored in our database and is shared with with IT Service (https://digitalcontact.com/), SMS Center (http://smsc.ru). It is not sent outside of the Euro. We will not use the information to make any automated decisions that might affect you.


How long do we keep your information for?

Your information is kept for as long as you continue to consent to receive our newsletter.


Your rights over your information

By law, you can ask us what information we hold about you, and you can ask us to correct it if it is inaccurate.
You can also ask for it to be erased and you can ask for us to give you a copy of the information.

You can also ask us to stop using your information – the simplest way to do this is to withdraw your consent, which you can do at any time, either by clicking the unsubscribe link at the end of any newsletter, or by emailing, writing us using the contact details above.


Your right to complain

If you have a complaint about our use of your information, you can contact the Information Commissioner’s Office.