Express résultats de l'ÉcoFest-2018

Express résultats de l'ÉcoFest-2018

06 Août 2018 8000

Le week-end dernier a eu lieu l'ÉcoFest-2018 – un événement annuel qui réunit les partisans du transport à corde de tous les coins de la planète. Sur l'ÉcoFest-2018 la société concepteur du transport à corde SkyWay – CJSC "String Technologies" (SAF "Technologies à corde") – fait son rapport sur les travaux effectués pendant l'année, et nous parle de ses projets d'avenir.

L'événement central de l'ÉcoFest– c'est le rapport du constructeur général Anatoly Yunitsky. Cette année, il a raconté que le développement du projet entre dans une nouvelle phase – le terrain pour le test du transport à corde suivis de sa mise en œuvre a été donné par l'un des pays du monde les plus progressistes dans les technologies – les Émirats Arabes Unis. Anatoly Edouardovitch a noté que, dans le contexte de la procrastination avec l'octroi de terres à des fins d'essais de la partie de la ligne à grande vitesse en Biélorussie, l'entreprise a dû chercher d'autres options:

«Eh bien, puisque la montagne ne veut pas aller chez Mahomet, Mahomet ira à elle.» Nos investisseurs ne peuvent pas attendre des années. Environ six mois, j'ai commencé à chercher la possibilité de construire un ensemble de test de grande vitesse dans un autre pays.  Aujourd'hui, je peux appeler ce pays : Il s’agit d’Émirats Arabes Unis. Nous avons reçu le soutien du gouvernement de ce pays».

Anatoly Yunitsky a souligné que les relations avec les Émirats Arabes Unis sont passés au niveau de la mise en œuvre. La direction du pays a alloué les ressources nécessaires pour créer des sites, notamment pour le nouveau projet – transport de forvacuum «Hyper-Yu».

«Ils ont déjà montré comment ils ont besoin de chemins à corde. Nous avons obtenu la terre, au total, plus de 50 hectares, pour les deux terrains technologiques SkyWay – un tronçon d'une longueur de 2,5 kilomètres pour les ensembles urbain et de marchandises, y compris pour le transport de containers maritimes, de la masse jusqu'à 35 tonnes, où nous prévoyons d'obtenir la vitesse de 150 km/h, la deuxième parcelle – d'une longueur de 25 kilomètres, où nous prévoyons d'obtenir une vitesse de 600 km/h, avec l'augmentation de la longueur d'un terrain à 60 kilomètres sur lequel, dans l'avenir, nous construisons форвакуумную le tube de l'Hyper-Yu et d'obtenir la vitesse de 1 250 km/h».

Selon Anatoly Yunitsky, le début du chantier dans les Émirats Arabes Unis est prévue pour très bientôt:

«La construction dans les Emirats, va partir en septembre. Tout est prêt pour cela. C'est nos premiers projets ciblés, le soi-disant «les projets liés» les prototypes des ewnsembles de transport et d'infrastructure complexes pour les ordres du gouvernement dans le cadre tropical de la performance».

Anatoliy Yunitsky fait l'annonce du développement de l’entreprise de plate-form de blockchain. Avec son aide, on envisage de gérer les projets du transport à corde et de soutenir son développement:

«Actuellement, nous créons une nouvelle plate-forme technologique sur la base de blockchain. Ce travail se fait en collaboration avec des partenaires des Émirats Arabes unis. Sur cette plate-forme à l'échelle mondiale on va construirele système de gestion sûre et fiable de toutes les technologies SkyWay: Les technoparcs, les projets ciblées, le matériel roulant, l'infrastructure et un réseau mondial créé de Transnet. En outre, avec l’aide de notre plate-forme de blockchain, nous lancerons une nouvelle monnaie cryptographique".

SkyWay et des journalistes biélorusses: déjà mieux

La relation du projet de SkyWay avec certains des MÉDIAS biélorusses ont mal tourné dès le début. Très sceptiques, et parfois franchement négatifs, des articles sortent à intervalles réguliers, mais depuis quelques temps  ces publications affectent peu sur la réputation de la chaîne de transport, SkyWay prouve par les actions leur valeur. Toutefois, ignorer la critique n'est pas dans les traditions du transport à corde, c'est pourquoi nous proposons à nos lecteurs de lire l'article sur l'ÉcoFest, qui est récemment sorti sur le portail biélorusse d'actualités Tut.by.

En général, l'article était inespérément positif – le journaliste n'a pas choisi les faits de réflexion injustifiées, et il a assez bien décrit en détail le festival lui-même, avec ses nombreux invités internationaux, une démonstration de travail, le matériel roulant et une attitude positive. Bien sûr, pour une explication de certains aspects techniques il valait la peine de s'adresser à de nombreux employés de la société qui ont répondu à toutes les questions des visiteurs: par exemple, à 150 kilomètres à l'heure le transport à cordes n'est pas accéléré parce que le terrain de test de la parcelle est trop court pour cela.

Cependant, pour un laissez-passer à ÉcoFest-2019 Tut.by n'a pas encore développé: de nos abonnés il provient des informations que les modérateurs du portail activement suppriment les commentaires positifs sur SkyWay. Pourquoi? Pas très claire.

Mais quels que soient les commentaires des étrangers, pour nous, le plus important – de l'émotion positive et la confiance dans la réussite de nos partenaires. Des milliers de photos de visiteurs heureuses de l'ÉcoFest-2018 sur les réseaux sociaux est la meilleure preuve que le festival a été un succès.

ÉcoFest-2018 - il est un grand événement dédié à la technologie du transport à corde. Cette année, il a été suivi de près de 45 millions de personnes - 5 millions de personnes ont visité l'ÉcoTechnoParc personnellement, plus de 40 millions observaient l'événement en ligne. Près de 5 millions de téléspectateurs ont suivi a transmission en direct constamment. Sur le territoire du terrain de test et de démonstration CJSC "String Technologies" (SAf "Technologies à corde"), on a présenté des échantillons de véhiculesen vigueur, les différents types  de l'infrastructure de cordes et d'autres innovations technologiques liées au développement du transport SkyWay.

La tâche principale de l'ÉcoFest— une démonstration des possibilités de voisinage harmonieux de la technologie et de la nature. Le transport à cordes SkyWay est créé dans le cadre d'une approche novatrice de transport passagers et de macrchandises, fondée sur la rentabilité, la durabilité et la haute performance. L'utilisation de technologies éprouvées en combinaison avec des développements innovants offrent au transport à corde SkyWay un haut niveau de sécurité et de l'efficacité énergétique. La construction d'instruments de routes à cordes reste à un prix abordable grâce à la faible consommation et la facilité de construction. 

La référence en ligne en direct de l'ÉcoFest-2018:https://www.youtube.com/watch?v=BZmLConHykA

Artsiom Sapryka

Consent Request Form

This form asks for your consent to allow us to use your personal data for the reasons stated below. You should only sign it if you want to give us your consent.


Who are we?

The name of the organisation asking you for consent to use your information is:

Global Transport Investments
Trident Chambers, P.O. Box 146, Road Town
Tortola
British Virgin Islands

We would like to use the following information about you:

Why would we like to use your information?

Global Transport Investments would like to send this information to company registry, inform you about its news, for refund purposes.


What will we do with your information?

We store your name, address, ID Data, date of birth into company registry. We will share your e-mail & phone number with IT Service (https://digitalcontact.com/), SMS Center (http://smsc.ru). They will add your details to their mailing list and, when it is news update, they will send you an email or sms with details. We store your credit card number for possible refunds.


How to withdraw your consent

You can withdraw the consent you are giving on this form at any time. You can do this by writing to us at the above address, emailing us at the address: [email protected] or by clicking on the unsubscribe link at the bottom of emails you receive.

Privacy Notice – Newsletter Signup

This privacy notice tells you about the information we collect from you when you sign up to receive our regular newsletter via our website. In collecting this information, we are acting as a data controller and, by law, we are required to provide you with information about us, about why and how we use your data, and about the rights you have over your data.


Who are we?

We are Global Transport Investments. Our address is Trident Chambers, P.O. Box 146, Road Town, Tortola, British Virgin Islands. You can contact us by post at the above address, by email at [email protected]

We are not required to have a data protection officer, so any enquiries about our use of your personal data should be addressed to the contact details above.

What personal data do we collect?

When you subscribe to our newsletter, we ask you for your name and your email address.

Why do we collect this information?

We will use your information to send you our newsletter, which contains information about our products.

We ask for your consent to do this, and we will only send you our newsletter for as long as you continue to consent.


What will we do with your information?

Your information is stored in our database and is shared with with IT Service (https://digitalcontact.com/), SMS Center (http://smsc.ru). It is not sent outside of the Euro. We will not use the information to make any automated decisions that might affect you.


How long do we keep your information for?

Your information is kept for as long as you continue to consent to receive our newsletter.


Your rights over your information

By law, you can ask us what information we hold about you, and you can ask us to correct it if it is inaccurate.
You can also ask for it to be erased and you can ask for us to give you a copy of the information.

You can also ask us to stop using your information – the simplest way to do this is to withdraw your consent, which you can do at any time, either by clicking the unsubscribe link at the end of any newsletter, or by emailing, writing us using the contact details above.


Your right to complain

If you have a complaint about our use of your information, you can contact the Information Commissioner’s Office.